Retour sur le premier Sustainability Improvement Loan en Europe signé entre ING et EDF en 2017

Retour sur le premier Sustainability Improvement Loan en Europe signé entre ING et EDF en 2017

En 2017, ING a franchi un nouveau cap dans son engagement pour la finance durable avec la signature d’une facilité de crédit innovante avec EDF d’un montant de 150 millions d’euros, dans laquelle la marge est indexée sur la performance d’EDF en matière de développement durable. Cette performance est évaluée par l’agence indépendante Sustainalytics selon sa méthodologie de notation du secteur des Utilities.

Ce mécanisme pionnier d’indexation RSE a créé un nouveau standard sur le marché bancaire depuis 3 ans. Plus de 120 transactions ont été réalisées en Europe avec soit des marges indexées sur des notations externes soit sur des KPI RSE. EDF a notamment choisi des KPI RSE lors du renouvellement de son crédit syndiqué de 5 milliards d’euros signé en décembre 2018, qu’ING a coordonné avec deux autres partenaires bancaires.

Les entreprises sont séduites par ce nouveau concept qui va au-delà du traditionnel « green loan » car il n’est pas dédié au financement d’un projet particulier, mais aux besoins généraux de l’entreprise : il leur permet de valoriser financièrement tous les efforts et investissements mis en œuvre par leurs équipes RSE et leurs salariés en matière de développement durable. Il témoigne aussi de la prise de conscience par tous les acteurs financiers de l’importance des enjeux RSE et de la finance verte.  

« En 2019, la transaction signée avec EDF a porté ses fruits : la notation Sustainalytics d’EDF a augmenté de 4 points par rapport à 2017 pour s’établir à 86/100 et EDF bénéficie donc d’une baisse de marge sur son financement. ING est fière de récompenser les efforts d’EDF en matière de RSE et de stratégie bas carbone. » commente Anne Sophie Castelnau, Directrice de la Banque de Financement et d’Investissement d’ING en France.