Communiqué de presse

18 janvier 2021

2020 : l’année des records chez ING en matière d’épargne financière

2020 : l’année des records chez ING en matière d’épargne financière

Avec le confinement et la crise du covid-19, l’activité des Français en matière d’épargne financière a connu un pic historique.

L’activité boursière des clients a été multipliée par 2,6 en moyenne sur 2020 par rapport à 2019

En mars 2020, lors du premier confinement, le nombre de transactions en Bourse des clients ING a été multiplié par 4 par rapport à celui de mars 2019.

Le reste de l’année a également connu des taux d’activité boursière très élevés :

  • Entre avril et août 2020, le nombre de transactions en Bourse effectué par les clients ING est en moyenne 2,35 fois celui de 2019.

  • Au dernier trimestre, l’élection de Joe Biden aux Etats-Unis et la découverte par Pfizer d’un vaccin contre le covid-19 ont également boosté le nombre d’opérations.

  • En novembre, le nombre de transactions en Bourse est multiplié par 4 par rapport à novembre 2019. Le pic est atteint le 9 novembre, qui affiche un record historique d’ordres exécutés en une journée, 50% supérieur au précédent record atteint en mars 2020.

 « 2020 a été une année historique pour ING France en termes d’activités. Le nombre de clients actifs ou très actifs en Bourse (plus de 10 ordres par an) a doublé entre 2020 et 2019 (+ 96%). Les clients ayant ouvert un compte-titres ou un PEA pendant le premier confinement sont restés actifs et investissent de manière régulière un montant moyen de l’ordre de 3 500 euros » déclare Fabrice Flet, directeur de l’activité Epargne & Investissement d’ING en France.

Année record en matière d’ouverture des comptes-titres et PEA

Au global, sur l’année 2020, les ouvertures de comptes-titres et PEA ont augmenté de 60% par rapport à 2019.

  • Le nombre de PEA a augmenté de 13% par rapport à 2019 et les ouvertures de PEA ont été multipliées par 2,4.

  • Les comptes-titres ont aussi connu une hausse spectaculaire pendant le confinement.

Une bonne activité également sur l’assurance-vie

Sur l’assurance-vie, alors que le début d’année a été fortement marqué par les conséquences du Covid-19 en termes de collecte globale, le niveau d’activité retrouve progressivement son niveau d’avant crise depuis la fin de l’été.

A noter également que les clients ING ont multiplié par 2 leur niveau d’investissement en Unités de Comptes en 2020 par rapport à 2019 jusqu’à représenter 41% de la collecte en Décembre 2020.

Enfin, alors que 2 Français sur 3 déclarent accorder de l’importance à l’impact social et environnemental de leurs investissements, ING a enrichi sa gamme avec des fonds Investissement Socialement Responsable (ISR) en octobre dernier. Dorénavant, les clients d’ING Direct Vie peuvent investir dans 73 supports en unités de compte dont 40 sont labellisés ISR soit 53% de la sélection.  L’objectif d’ING en France est que plus de 50% des investissements sur les unités de compte soient sur des fonds ISR d’ici fin 2021, contre 20% aujourd’hui.