Les banques progressent dans la mise en place d’une méthode d’alignement climatique

Les banques progressent dans la mise en place d’une méthode d’alignement climatique

ING ne se contente pas d’évaluer et de piloter son propre portefeuille en fonction de l’objectif de l’Accord de Paris de limiter le réchauffement climatique en deçà des 2 degrés. Nous avons également travaillé avec d’autres banques et experts à la définition d’une méthode d’alignement standardisée pour l’ensemble du secteur financier.

ING s’est engagée de longue date dans la lutte contre le changement climatique.

Cette méthode, dénommée PACTA pour les banques, a été publiée par notre partenaire 2°ii. Elle est open source et toutes les banques peuvent l’utiliser. Quel est son fonctionnement ? PACTA consiste à examiner le virage technologique nécessaire dans certains secteurs pour ralentir le réchauffement de la planète, puis à comparer les technologies requises avec les technologies actuellement déployées par les clients, ou qu’ils prévoient d’utiliser à l’avenir.

ING et quatre autres banques publient ce jour leur plan qui précise comment elles vont mettre cet outil en pratique.

Quelles étapes avons-nous suivies jusqu’à maintenant ? Voici une chronologie de notre parcours.

2005-2015 : ING commence à publier des informations sur son empreinte carbone, à compenser ses émissions de carbone, à intégrer le développement durable dans ses activités, et lance une nouvelle approche en matière de développement durable qui met fortement l’accent sur l’action climatique.

Début 2015 : ING reconnaît l’importance de mesurer l’impact climatique de son portefeuille de prêts et commence à travailler sur une méthode permettant une mesure précise.

2017 : ING s’allie à 2˚ Investing Initiative (2˚ii), un influent groupe de réflexion international qui développe des indicateurs climatiques sur les marchés financiers. En coulisses, nous amorçons ensemble le co-développement d’une méthodologie climatique, désormais connue sous le nom de PACTA pour les banques (PACTA signifie Paris Agreement Capital Transition Assessment).

Septembre 2018 : ING lance l’approche Terra, et annonce son intention d’aligner son portefeuille de prêts de 600 milliards d’euros sur l’objectif de l’Accord de Paris, qui vise à maintenir le réchauffement climatique bien au-dessous de deux degrés. Nous rendons compte de notre travail avec 2°ii afin de créer ensemble une méthode innovante et précise pour mesurer l’impact de notre portefeuille. Cette initiative fait de nous la première banque à s’engager à utiliser des scénarios fondés sur des projections scientifiques pour piloter sa stratégie commerciale.

En outre, ING se rapproche d’autres banques pour qu’elles participent au projet pilote concernant la méthodologie de mesure développée avec 2°ii, tout en encourageant par ailleurs les banques à s’engager publiquement à piloter leurs portefeuilles conformément à l’Accord de Paris.

Décembre 2018 : ING et BBVA, BNP Paribas, Société Générale et Standard Chartered signent l’Engagement de Katowice. Ces quatre autres banques s’engagent comme nous à orienter leur portefeuille vers l’objectif de l’Accord de Paris d’un réchauffement bien en deçà des 2 degrés, et collaborent pour améliorer les indicateurs et les outils nécessaires pour y parvenir.

Février 2019 : 2°ii donne le coup d’envoi officiel au projet pilote avec ING et 16 autres banques internationales pour tester la méthodologie.

Septembre 2019 : l’Engagement de Katowice forme la base de l’engagement collectif sur le climat promu par l’ONU, signé par ING et plus de 35 autres banques qui représentent ensemble 13 000 milliards de dollars de prêts. C’est l’engagement le plus important pris par le secteur bancaire pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Il a été lancé en marge de la signature des Principes des Nations unies pour une banque responsable, comme une première illustration de la manière dont ces principes peuvent être mis en œuvre.

Septembre 2019 : ING publie son premier rapport sur l’état d’avancement de l’approche Terra. Nous publions notre tableau de bord d’alignement climatique, qui montre la voie empruntée par ING pour parvenir à l’alignement climatique dans chaque secteur. Il s’agit d’une première dans le secteur bancaire.

Septembre 2019 – Septembre 2020 : Des experts de l’équipe Terra d’ING et des collègues de la branche Wholesale Banking en contact direct avec les clients participent à de nombreux ateliers en présentiel avec des spécialistes issus des banques signataires de l’Engagement de Katowice, afin de développer des méthodologies pour certains secteurs spécifiques. En interne, nous nous concentrons sur la mise en œuvre de notre propre engagement, dont nous rendrons compte dans le rapport 2020 sur l’état d’avancement de l’approche Terra.

Septembre 2020 : Les signataires des Principes pour une banque responsable des Nations unies, qui prévoient l’alignement sur l’Accord de Paris, partagent les progrès réalisés et leur engagement un an plus tard.

Septembre 2020 : 2°ii publie la méthodologie open source d’alignement climatique, connue sous le nom de PACTA pour les banques.

Septembre 2020 : ING et les banques de l’Engagement de Katowice publient un rapport sur la manière dont nous appliquerons PACTA pour les banques à nos propres portefeuilles de prêts. Nous espérons que cela contribue à aider et à inciter d’autres banques à utiliser PACTA et participer à la poursuite de son développement.

Octobre 2020 : ING va publier son deuxième rapport sur l’état d’avancement de l’approche Terra, à très bientôt !