Partager sur :

31 mars 2021


ING et Flowcast renforcent leur partenariat

ING fait un pas de plus dans les technologies liées à l’IA suite à l’investissement par ING Ventures de 3 millions de dollars supplémentaires dans Flowcast, une fintech qui utilise l’IA pour réduire les risques dans le processus de décision et l’ouverture de crédits aux entreprises.

En exploitant les capacités du machine learning (l’apprentissage automatique), Flowcast permet à ING d’être proactif sur son portefeuille de prêts, de réduire ses coûts et d’améliorer l’expérience de l’emprunteur. Les fonds seront utilisés dans le cadre d’un projet pilote avec ING en Belgique pour tester l’impact de l’approche proactive de la banque en matière de prêts et mesurer la satisfaction des clients.

« La décision de crédit est une compétence essentielle pour ING, que nous nous efforçons sans cesse de renforcer afin d’améliorer notre offre aux clients. » précise Frederic Hofmann, directeur général d’ING Ventures.

« Nous pensons que le machine learning et les capacités apportées par les données alternatives, tels que développés et affinés par Flowcast, façonneront l’avenir des services financiers et constituent donc une priorité stratégique ».

ING Ventures a précédemment codirigé un investissement de 3 millions de dollars  pour accélérer l’expansion mondiale et le développement de produits de Flowcast.

Consultez le communiqué de presse à ce sujet.

À propos de Flowcast

Flowcast utilise des algorithmes de machine learning pour créer des modèles prédictifs, ce qui permet aux organisations d’utiliser avec précision des sources de données non traditionnelles, comme des volumes élevés de données sur les transactions et des points de données spécifiques aux différents secteurs.

En 2020, l’entreprise a lancé Tillful, une plateforme destinée aux clients qui utilise les mêmes technologies pour fournir des scores de crédit de façon rapide, gratuite et transparente et offrir un accès au crédit à toutes les PME des États-Unis.