ING s’engage à promouvoir des transports maritimes plus propres avec les "Poseidon Principles"

ING s’engage à promouvoir des transports maritimes plus propres avec les “Poseidon Principles”

ING est l’une des 11 grandes banques à l’origine du lancement des Poseidon Principles (Principes Poséidon), qui visent à promouvoir une réduction des émissions de carbone générées par les transports maritimes de 50 % d’ici 2050. Ensemble, les banques possèdent un portefeuille de prêts de 100 milliards USD dans le secteur des transports maritimes.

Les Poseidon Principles établissent une méthode pour évaluer et communiquer l’alignement des portefeuilles de prêts des établissements financiers avec les objectifs adoptés en matière climatique. Les banques les mettront en œuvre à travers leurs politiques internes, leurs procédures et leurs normes et les appliqueront dans tous les produits de crédit contractés par des navires relevant de la compétence de l’Organisation Maritime Internationale (OMI), une agence des Nations Unies chargée de la réglementation des transports maritimes. L’objectif est de promouvoir une gérance environnementale responsable et un comportement socialement responsable le long de la chaîne de valeur maritime.

Stephen Fewster, responsable de la Shipping Finance chez ING Group : « Les banques ont un rôle important à jouer dans la promotion du développement durable. Les Poseidon Principles s’inscrivent parfaitement dans le cadre de notre approche Terra, la stratégie que nous avons mise au point pour orienter notre portefeuille dans une direction conforme à l’objectif de l’Accord de Paris et limiter le réchauffement climatique bien en-dessous des deux degrés. Les Principes seront intégrés dans cette approche pour soutenir notre ambition. Il est encourageant de voir un si grand nombre de banques collaborer en vue d’un futur à faibles émissions de carbone, et nous sommes très heureux de participer à cette initiative importante. »

Les Principes ont été élaborés par des banques maritimes internationales, en collaboration avec des acteurs de premier plan du secteur (des armateurs, des affréteurs et des sociétés de classification) ainsi que le Global Maritime Forum, le Rocky Mountain Institute et le University College London Energy Institute. Les autres banques signataires des Poseidon Principles sont Citi, DNB, Danish Ship Finance, Danske Bank, Société Générale, DVB Bank, Nordea, Crédit Agricole, Amsterdam Trade Bank et ABN AMRO. Ensemble, ces banques représentent environ 20 % du portefeuille de financement des transports maritimes mondiaux. D’autres banques devraient adhérer à ces Principes dans un futur proche.

Les Poseidon Principles sont conformes à la stratégie initiale pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) adoptée en avril 2018 par les États membres de l’OMI. La stratégie prévoit une réduction du volume total des émissions de GES annuelles générées par le secteur des transports maritimes d’au moins 50 % des niveaux de 2008 d’ici 2050, dans l’optique d’un secteur à « zéro émission ».