Communiqué de presse

19 octobre 2016

Les Européens toujours tentés par l’accès à la propriété, malgré des sacrifices évidents

Les Européens toujours tentés par l’accès à la propriété, malgré des sacrifices évidents

Pour le cinquième année consécutive, ING publie son observatoire européen de l’immobilier : « Making do when house prices rise : high cost may force compromise on home choices. »

L’observatoire conduit par ING dans 15 pays européens se démarque par son approche : il ne s’attache pas au niveau des prix mais au ressenti des Européens sur le sujet.

Le prix de l’immobilier : un fort impact sur les modes de vie

La majorité des Européens estime que les prix de l’immobilier vont augmenter dans l’année à venir (56%), un taux stable par rapport à 2015.

Face à ses prix en hausse, les Européens doivent souvent revoir leurs projets de vie. En effet :
• 1 Européen sur 3 déclare que l’état du marché immobilier l’empêche de vivre seul.
• 1 Européen sur 2 reconnaît que les prix de l’immobilier l’obligent à conserver son logement actuel.

Si des compromis semblent attendus, comme le choix d’un quartier moins plaisant (49%) ou une surface réduite (66%), d’autres sont plus inquiétants et montrent l’importance de l’accès à la propriété pour les Européens. Par exemple, 1 Européen propriétaire sur 2 a fait le choix d’un logement en mauvais état pour acquérir son logement actuel.

Devenir propriétaire, un défi surmonté différemment selon les pays

Pour devenir propriétaire, l’anticipation et les sacrifices sont de rigueur et les pratiques varient d’un pays à l’autre.

• Se constituer une épargne : 1 Français sur 2 constitue une épargne lorsqu’il prend la décision de devenir propriétaire contre 33% des Anglais.
• Cumuler plusieurs emplois : 26% des Italiens prennent un emploi supplémentaire pour pouvoir s’acheter une maison, contre seulement 14% des Français.
• Demander de l’aide financière à ses parents : cette pratique varie fortement d’un pays à un autre. Si 75% des Turcs considèrent que les parents devraient contribuer financièrement à l’achat immobilier de leurs enfants, seuls 37% des Français sont de cet avis.

Une fois propriétaire, les Européens sont confrontés à un nouveau défi : honorer leurs mensualités de prêt chaque mois. En moyenne, environ un quart des Européens éprouve des difficultés.

Malgré ces sacrifices, la propriété apparaît comme un facteur de bonheur. En effet, si 77% des propriétaires Européens se déclarent heureux de leur situation, ce taux tombe à 57% chez les non-propriétaires.

Méthodologie

Terrain réalisé par Ipsos entre le 3 et le 24 juin 2016 auprès d’un échantillon de 14 937 personnes, représentatif de la population de 15 pays dans le monde, âgée de 18 ans et plus.

ING GROUP :

• ING Bank France est une division d’ING Bank. Elle comprend ING Direct et ING Wholesale Banking.
• En Europe, ING Bank est la 9ème banque en termes de capitalisation boursière.
• ING Wholesale Banking se classe parmi les trois premières banques étrangères opérant en France.
• ING Direct compte 14 millions de clients en Europe et plus d’un million de clients en France.