Placements : l’effervescence des Français autour de la Bourse

Placements : l’effervescence des Français autour de la Bourse

Malgré une dégringolade historique des Bourses et une baisse moyenne du cours de 25 % des actions dans l’hexagone, les épargnants français multiplient les souscriptions sur des produits investis en actions.

Beaucoup disaient les Français échaudés par la Bourse depuis la crise de 2008. Loin s’en faut. Alors que l’indice CAC 40 de la Bourse de Paris a perdu jusqu’à 40 % depuis son plus haut le 18 février et que les marchés financiers chutent, se redressent et retombent depuis plusieurs semaines, certains intermédiaires financiers voient arriver des flux de souscriptions sur des produits investis en actions, annonce le journal Le Monde. L’engouement a parfois été tel que les acteurs du monde de la finance ont parfois été contraints de réfréner certains investisseurs.

Chez ING en France, par exemple, on a enregistré quatre fois plus de transactions en Bourse par rapport au niveau mensuel moyen constaté depuis début 2019. « Il s’agit d’un phénomène inédit et surtout très soutenu. Au moment du Brexit ou de l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, une hausse sensible du niveau de transactions avait été notée, mais il s’agissait de phénomènes de courte durée alors que la hausse est ici plus constante dans le temps. » décrit au quotidien Julien Schahl, responsable Placements et épargne chez ING en France. Quant au nombre d’ouvertures de comptes, il a été multiplié par six. 50% concernent des plans d’épargne en actions (PEA) et l’autre moitié des comptes-titres.

[…]

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site Mieux vivre – votre argent