« Plaidoyer pour une banque qui rend plus autonome » par Benoît Legrand

« Plaidoyer pour une banque qui rend plus autonome » par Benoît Legrand


« Changeons la Banque ! », le livre de Benoît Legrand, PDG d’ING en France

Votre banque ne vous fait pas rêver ? Vous ne la recommanderiez pas à un ami ?
Moi si, les yeux fermés.

Grâce à elle, je réalise en deux clics, de n’importe où, n’importe quelle opération gratuitement. Je ne me déplace plus dans une agence depuis longtemps. Je contacte ma banque uniquement quand j’ai besoin d’un conseil d’expert pour des décisions importantes.

Cela semble si simple… Pourquoi les Français acceptent-ils encore de payer chaque année plus de 10 milliards d’euros de frais bancaires ? Par habitude ? Par peur ? C’est tout le paradoxe : bien que mécontents, les Français n’osent pas quitter des banques au modèle dépassé qui continuent à jouir de leur rente de situation.

Il existe pourtant depuis vingt ans une alternative qui a fait ses preuves : la banque en ligne. Son essor est le fruit de deux chocs successifs, la révolution digitale puis la crise financière qui ont mis les banques face à un choix de plus en plus pressant : se transformer ou disparaître.

Entamée il y a moins de vingt-cinq ans avec la création d’Internet, la vague digitale connaît une accélération exponentielle en touchant progressivement tous les domaines de notre vie et tous les pans de nos économies. La vitesse de diffusion des nouvelles technologies, comme celle de nouveaux usages, n’a jamais été aussi fulgurante.

Le second choc, celui de la crise financière de 2008, a mis en lumière l’interconnexion de nos économies à l’échelle de la planète. Sous l’effet d’une pression réglementaire hors norme et d’une crise de confiance profonde des consommateurs, tous les fondamentaux du secteur ont été remis en cause. Nous ne reviendrons jamais à la situation d’avant la crise.

Banquier depuis plus de vingt ans dans différents pays en Europe et en Asie, tour à tour dans la banque d’investissement, la banque privée, la banque de détail traditionnelle et la banque en ligne, j’ai eu la chance de vivre ces dynamiques de transformation de l’intérieur. Aujourd’hui à la tête d’une banque pionnière et leader en France, j’ai souhaité écrire ce livre pour tenter de rendre le monde bancaire et ses défis plus compréhensibles. Car, même si gérer ses finances restera toujours un hobby très peu prisé, la majorité d’entre nous souhaite avoir plus d’argent, ou du moins ne pas le gaspiller. Il est donc de la responsabilité de chacun de développer nos connaissances pour gagner en autonomie et en liberté.

La période inédite que nous vivons est passionnante. Elle nous donne enfin le pouvoir de faire changer la banque grâce à notre capacité à nous informer, à comparer et à imposer nos exigences.

D’autres choix que celui de la banque traditionnelle existent. Alors, qu’attendons-nous pour changer la banque ?

Benoît Legrand

Né en 1969, diplômé en sciences économiques (Université de Leuven) et en relations internationales (London School of Economics), il rejoint, en 1994, la Banque Bruxelles Lambert, qui deviendra ING Belgique, où il occupe divers postes dans l'investment banking, le marketing et la vente aux particuliers, en Belgique, à Singapour et en Pologne. En 2007, il devient directeur exécutif banque privée et titres de ING Nederland, puis, en 2010, directeur général d'ING Direct France et, en 2012, PDG d'ING en France.