Lesly, en route pour l’Ironman #4 : plus que quatre mois avant Hawaï !

Lesly, en route pour l’Ironman #4 : plus que quatre mois avant Hawaï !

Lesly Bové, Relationship Manager chez ING Wholesale Banking (banque de financement d’ING Bank France), s’est donné pour défi de bien figurer lors du prochain Ironman d’Hawaï, le championnat du monde de triathlon très longue distance le plus connu de la planète. Jusqu’au jour J, ING vous propose de suivre les aventures et l’entraînement de ce collègue pas comme les autres. Aujourd’hui, compte-rendu de sa dernière course et vidéo de son entraînement, avec ses collègues.

« Bonjour chers Ironfans ! Cela fait un moment que je ne vous ai pas écrit, mais ne vous inquiétez pas, je vais très bien et la forme est de retour !

Commençons par une bonne nouvelle : je n’ai plus de problème aux genoux. Cela m’a pris plus de temps et surtout plus de séances de kiné que prévu, mais les douleurs sont finalement parties. En revanche, entretemps, j’ai dû gérer une autre blessure : à la hanche cette fois. Cela m’a fait perdre de nouveau un peu de temps, mais après une visite chez l’ostéopathe, tout va pour le mieux.

Comme vous le voyez, être un sportif n’est pas toujours facile et, de temps en temps, on se demande si c’est vraiment bon pour la santé ! Mais c’est le jeu, et chaque athlète (triathlète, coureur, joueur de foot…) sait que la blessure peut survenir à tout moment. Dans ces moments difficiles, il est important de s’entourer des bonnes personnes, d’avoir une grande passion pour ce que l’on fait et il est primordial de toujours penser à son principal objectif. De cette manière, on revient plus fort que jamais !

PETIT SOUCIS LORS DU HALF IRONMAN DE COMPIÈGNE

Il y a quelques semaines, j’ai aussi terminé ma première course de l’année : le half ironman de Compiègne (15 mai). Malheureusement, cela ne s’est pas très bien passé… Je vis une partie natation (1,9 km) assez difficile ; je ne me suis pas bien réchauffé et n’ai pas une bonne place sur la ligne de départ. Je sors de l’eau après 28 minutes et 22 secondes, à la 46ème place sur 390. Je prends mon temps dans la transition pour mettre quelques vêtements de plus, à cause du froid.

Commence alors la partie vélo (90km), je suis 57ème. Nous devons faire deux boucles de 45 km, je me sens très bien, dès le début. Après la première boucle, je suis déjà aux environs de la 30ème place, prêt à continuer mon effort… J’entends alors un bruit bizarre : comme un caillou frottant contre ma roue.  Je pense directement à une crevaison mais, après vérification, rien. Je continue à rouler, mais ma vitesse diminue. Je commence à avoir un sentiment assez désagréable mais fais de mon mieux pour maintenir la vitesse, en pédalant comme un fou… Je force trop : ma hanche recommence à me faire mal. Très déçu et sans comprendre l’origine du problème (je pensais à un manque d’énergie mais j’avais bien mangé et bu), je décide de finir la partie vélo « tranquillement » et de ne pas entamer la dernière discipline, le semi-marathon (21km). C’est la première course de l’année, certainement pas un grand objectif, et je ne veux pas compromettre ma saison. Je pense avoir pris la bonne décision.

MONTÉE EN PUISSANCE

Après l’épreuve, je découvre enfin la raison de mon échec : j’ai cassé un rayon dans la roue arrière. Cette roue a commencé à frotter contre mes freins, expliquant la réduction de vitesse… Il me semble avoir établi une nouvelle tradition : la première course de l’année se ne passe jamais bien pour moi !

Mais arrêtons les mauvaises nouvelles : depuis, les entrainements se passent très bien, je me sens de plus en plus fort chaque jour et en juin, je participerai à deux courses : le 19 juin à Beauvais et, la semaine qui suit, à Dijon. Les deux courses sont sous le format d’un half ironman (comme lors de ma course à Compiègne).

Les gens me demandent si bien figurer lors de deux courses en une semaine est faisable. Oui, ça l’est ! Avec une bonne récupération entre les épreuves, il est tout à fait possible de faire deux bonnes performances. Après Dijon, je prendrai le temps de bien me reposer avant d’entamer la dernière ligne droite de ma préparation pour les championnats du monde à Hawaii (le 8 octobre, si l’on compte les jours… C’est déjà dans 4 mois !!!).

En bonus, je tenais à vous présenter une courte vidéo de mon entraînement avec mes « complices » d’ING Sport, qui m’accompagnent le midi. Comme vous pouvez le voir, nous partageons de très bons moments ensemble, et dans un joli cadre pour ne rien gâcher !

Merci pour votre merveilleux soutien et à très bientôt ! »
​Lesly