Comment les équipes RH d'ING en France se sont-elles adaptées à l'épidémie du COVID-19 ?

Comment les équipes RH d’ING en France se sont-elles adaptées à l’épidémie du COVID-19 ?

Emeline Bourgoin, DRH d’ING en France, a été interrogée par Shirley Masquelier, Communication & Marketing Manager chez Top Employers Institute France. Voici un certain nombre de pratiques mises en place par la banque en seulement quelques jours pour s’adapter aux nouvelles conditions de travail liées à l’épidémie du coronavirus.

« Le premier objectif pour nous a été de maintenir le bien-être de nos collaborateurs aussi bien en France que dans le monde et de mettre à l’abri un maximum de personnes pour éviter tout risque de contamination. »

En tant que banque internationale, ING en France avait pour challenge d’adapter les conditions de travail tout en continuant à assurer les services, leur bonne qualité et d’éviter notamment les risques de cyber-sécurité.

« La première décision fut de ne mettre personne au chômage technique, et de donner les moyens à la majeure partie des collaborateurs d’accéder au télétravail. Ainsi, grâce à un investissement considérable des équipes techniques, en moins d’une semaine, un déploiement massif d’accès au réseau et d’ordinateurs portables a été réalisé pour ceux qui n’en étaient pas équipés. »

Aujourd’hui, 95% des équipes sont en télétravail, avec une indemnisation forfaitaire généralisée.

« Pour les 5% restants, nous avons démultiplié les services de nettoyage avant les mesures de confinement et nous offrons aux collaborateurs des places de parking gratuites ou des services de taxi. »

« Nous nous sentons responsables de la sécurité de nos effectifs, mais également de nos prestataires. Nous avons donc également déployé l’accès au télétravail pour les prestataires de centres d’appel. »

[…]

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site Top Employers